Et si on faisait le Mototour en 50 cm3 #ZundappMototour

Vivre la moto
// 12/09/2017
Zundapp

Si vous avez suivi mes dernières péripéties, vous savez que mon permis a été suspendu en rentrant du rallye des Volcans. Vous n’imaginez pas ma déception en comprenant que je ne pourrais pas prendre le départ du Mototour alors que, cette fois, j’avais vraiment essayé de le préparer.

J’ai commencé par acheter une belle moto : une KTM 1290 Super Duke GT. Puis, je me suis inscrit à 2 rallyes pour m’entrainer : le Dourdou puis les Volcans où j’ai commencé à progresser. Entre les 2, j’ai fait une journée de roulage sur la piste d’Issoire avec Pierre Lemos où j’ai appris à mieux connaitre ma moto et mis le doigt sur mes plus gros défauts.

KTM

Pour me sortir de ce pétrin, j’ai pris un avocat spécialisé dans le droit routier afin de bien comprendre à quelle sauce j’allais être mangé et quels étaient mes recours. Au final, on va tenter une comparution immédiate afin d’obtenir un permis blanc à usage professionnel. J’avoue que vu la lenteur de la justice, il me parait difficile de récupérer mon sésame à temps. De toute façon, je ne puis rester inactif en attendant le verdict 🙂

Et là, dans mon cerveau embrumé, un petit bruit de 2 temps s’est insinué. Au début, c’était comme un grondement lointain, puis il s’est rapproché, bourdonnant avec insistance jusqu’à devenir une obsession. Le souvenir des mes grands-parents et oncles sur leur Zundapp a refait surface. Ils traversaient le Portugal avec cette moto. La robustesse de ce moteur est légendaire; il était performant pour l’époque. Dans les bars des villages, chacun y allait de ses exploits au guidon de sa bécane. C’était bien avant que les japonaises débarquent avec leur look en plastique aguicheur et leur tarif à raz les pâquerettes. Elles avaient fières allures les Famel, Casal et autres Macal tournant à plein régime avec leur moteur Zundapp.

Bon, j’arrête là mon délire mais c’est bien de là que tout est venu. Eurêka et si je faisais le Mototour avec une Zundapp 50 cm3. Ni une, ni deux, j’appelle mon pote Pascal (Raspo RCG) que vous connaissez tous maintenant. Un génie, de la préparation moto, pour lui exposer mon idée encore fumeuse. Après m’avoir demandé de prendre mes cachets, il a accepté de m’accompagner pour voir 2 Zundapp. Coup de bol, la deuxième était la bonne. On est tombé sur un passionné de la marque qui venait de finir de restaurer une belle KS50 de 1978. Elle n’est pas parfaite mais c’est une bonne base vu le temps imparti : 1 mois tout rond !

Zundapp KS50

Zundapp_KS50_face_arrière

Le Mototour reste une compétition ouverte à tous, quelle que soit votre moto. Les organisateurs du Mototour ont été fidèles à leur slogan en acceptant mon projet avec enthousiasme.

Nous avons commencé à fiabiliser la moto, surtout Pascal pour l’instant. De mon côté, je m’occupe de trouver les pièces. J’attaquerai les choses sérieuses la semaine prochaine. On s’attend à des surprises. Là, par exemple, c’est le filtre à air 🙂

filtre à air origine Zundapp KS50

Il va falloir ouvrir le moteur, modifier l’alimentation électrique (passer de 6 volts à 12 volts), contrôler le freinage, changer les pneus, installer un roadbook, puis rôder la moto et le pilote…Le timing va être très serré mais c’est pour moi une sacrée aventure.

Je vais vivre le Mototour à un rythme différent avec un seul objectif : arriver au bout des 3000 km concoctés par l’organisation. Alors oui les copains, je serai au Mototour. On ne se débarrasse pas de moi comme ça 🙂 J’ai juste perdu quelques chevaux, environ 163 !

Amoureux de la Zundapp et de la moto tout court, je vous attends nombreux sur le parcours 🙂

Résultat de recherche d'images pour "logo zundapp"

Catégories
Vivre la moto

4 commentaires sur “Et si on faisait le Mototour en 50 cm3 #ZundappMototour

  1. Gayral Noël dit :

    C’est génial ! Vive les 50cc et la moto. Félicitations, joli défi ✌️

  2. Francis dit :

    Gaffe aux excès de vitesse 😷 😎 😁
    💩 pour ton projet ! 😉

  3. Michel dit :

    Merci Gayral et Francis pour vos encouragements. On est en train de restaurer la mamie. Une article sur le sujet arrive. On est très chaud en terme de timing.

  4. Bernie carreira dit :

    Je tombe la dessus et bravo pour ton projet, pour ma part en ks50 j’ai fait 2x les éléphants à Solla, et 2x Paris lisbonne dont une en 36h pour 1850km en plein hiver, et je te dit que c’est du costaud !
    Forsa Zundapp.