RETOUR DU TT PAR OXFORD ⎮BLOG TT JOUR 7

Vivre la moto
// 11/06/2017
turf tavern oxford

5h30. Notre ferry quitte Douglas à l’aube en glissant sur l’eau avec la douceur amère des départs. On regardait les côtes de l’île de Man s’éteindre à l’horizon.

départ de Douglas

Cap sur Heysham, 100 kilomètres au nord de Liverpool. Nous n’étions que deux, Jean-Noël était parti la veille sur un autre bateau.

arrivée à Heysham

De Heysham, nous avons roulé en direction d’Oxford dans un traffic intense. Jean-Noël nous y attendait. Eric avait réservé un Bed & Breakfast dans la prestigieuse ville universitaire. Tout était réglé comme du papier à musique sauf…que la réservation était faite pour le lendemain ! Plus aucun lit disponible.

Heureusement, la propriétaire a passé une série de coups de fil auprès des hôteliers pour nous dénicher un hébergement. Ironie du sort, il était même moins cher et situé à un kilomètre et demi à peine du centre historique.

Soirée cool sur Oxford. Une ville où j’ai séjourné il y a déjà deux décennies, toujours aussi belle et charmante. C’est moi qui ai vieilli. Une génération passe et une autre arrive, je regardais la jeunesse insouciante rire et s’amuser comme je le faisais moi aussi à leur âge.

oxford 1

oxford 2

oxford 3

Excellent dîner au Magdalena Arms avant de prendre un dernier verre à la « Turf  Tavern», rendez-vous central et incontournable d’Oxford dont la notoriété a explosé depuis que des scènes de Harry Potter y ont été tournées.

Turf Tavern

De retour à l’hôtel, j’ai essayé d’écrire ces lignes, mais je me suis effondré de fatigue. Je souffre encore des conséquences de mon accident le premier jour. Je me réveille la nuit avec des douleurs parfois aiguës dans le bas-ventre.

Sur le chemin du retour, je vis encore à l’heure du TT, j’ai appris que le talentueux pilote britannique Ian Hutchinson, à la lutte avec Michael Dunlop, avait lourdement chuté (fracture du fémur). Cette édition du Tourist Trophy s’achève avec 3 décès, conforme à sa tragique réputation de course de moto la plus dangereuse au monde.

Dernier petit déjeuner « British » puis direction Calais pour embarquer sur le dernier ferry de notre périple. Retour à la maison en douceur samedi après-midi, la tête encore à Douglas, dans les collines d’un vert chlorophylle où vibrent les moteurs, mais ravi de retrouver ma petite famille.

petit dej anglais

retour ferry

Merci à tous d’avoir suivi ce journal du TT. A bientôt pour de nouvelles aventures à moto.

Michel.

Catégories
Vivre la moto