UN PUB PAS COMME LES AUTRES A RAMSEY (BLOG #TT JOUR 6)

Vivre la moto
// 09/06/2017
ouverture pub Ramsey

Dernière journée sur l’île. La pluie a maintenu sa promesse en balayant Douglas de grosses gouttes qui dégoulinaient en prenant leur temps. Toutes les courses ont été annulées bien sûr. L’eau ruisselle mélancoliquement sur les paddocks.

campagne 2

Pour s’informer ici, il faut, chaque matin, dans un rituel bien réglé, écouter la radio locale Manx Radio ou se connecter à leur site internet pour connaître le programme exact de la journée. Les courses ont d’abord été reportées de 3 heures, puis totalement annulées. Les prévisions pour les prochains jours n’invitent pas à l’optimisme.

Beaucoup d’équipes ont d’ailleurs déjà plié bagage. Notamment dans la catégorie side-cars. Depuis 2003, la météo n’a jamais été aussi médiocre. L’an dernier le soleil avait inondé l’île de généreux rayons. Les années se suivent et…vous connaissez le reste. Il semble quand même que la course du Senior TT pourra se disputer vendredi.

Tout finit en eau de boudin cette fois, mais l’envie de revenir est déjà là.

La journée a donc été consacrée à l’achats des traditionnels souvenirs. Le merchandizing est une source intarissable de revenus sur l’île Man. Le TT est une manne. Aucun visiteur ne repart sans un tee-shirt, un sweat, une casquette, un magnet à frigo, pour pouvoir l’arborer chez soi avec un air entendu: « Bien sûr, j’étais au TT… ».

souvenirs

Nous avons continué à chercher une alternative à la « gastronomie locale » en entrant dans une pizzeria le midi. Excellente, même à cette latitude! La balade digestive s’est faite dans le petit train électrique d’époque victorienne qui assure la liaison Douglas – Ramsey.

train 1

train 3

Il longe lentement la côte découpée avec flegme et paresse. L’horizon ne voulait rien savoir et restait terriblement bouché. Je n’apercevais que les taches blanches des moutons sur un vert estompé, sous un ciel badigeonné d’anthracite.

campagne 1

L’heure du thé sonnait déjà. Nous sommes entrés dans un café original: il n’y a pas de prix, on donne ce que l’on veut. L’endroit est consacré à Billy Redmayne, un pilote décédé à 25 ans lors d’une course en Angleterre. Le slogan: « Tant qu’on pense à lui, il n’est pas réellement mort ». On pouvait lire ici et là des phrases comme: « Ne vous inquiétez pas, je suis mort en course, donc je suis mort heureux ». TT Spirit.

pub 2

billy redmayne

pub

La journée a passé vite, trop vite. Pas eu le temps de réellement faire mes achats, les boutiques étaient déjà fermées à notre retour. Petit resto rapide et préparation des bagages. Demain, le réveil sonne à 4h30. Le ferry pour Heysham largue les amarres à 5 heures. Bye bye TT. On se reverra, « sooner or later » 😉

Catégories
Vivre la moto