DOUGLAS, PATRIE DE LA MOTO (#TT JOUR 2)

Vivre la moto
// 05/06/2017
virage Glen Helen Tourist Trophy

La traversée Liverpool – Douglas prend 3h30 environ. Les contrôles étaient renforcés et les agents tatillons. L’écho des événements de Londres. Une tension bien compréhensible. Le ferry débordait de motos, pas de voiture ou presque. Une cargaison entière de bécanes!

Douglas

débarquement

Douglas nous a accueillis avec un soleil franc et généreux. A peine débarqués, nous avons pris nos quartiers au Bed & Breakfast que j’avais réservé…il y a un an !

Hospitalité et accueil sont les maître-mots ici. L’île entière vibre pour le TT. C’est le point d’orgue de l’année. L’hôtelier et son frère nous ont aussitôt briefés sur les meilleurs endroits pour voir passer la course, les compétitions de la journée…

Ni une ni deux, on était déjà en route pour le circuit pour la course de Superbike, suivie des entraînements de side-cars et de motos électriques. On a mangé sur le pouce et on s’est calés dans un coin sympa pour profiter du spectacle.

course

Par contre, on est déjà saturés de la bouffe locale, des patates frites arrosées de bière, alors le soir on a été dans un petit resto italien où pâtes et vin rouge nous ont redonné de l’appétit.

La course est impressionnante. Nous avions volontairement opté pour un passage un peu plus lent, un double-virage, Glen Helen. Je n’ai jamais vu une telle concentration de motos de toute ma vie sur une si petite superficie. L’horloge de Man tourne avec les moteurs et les vrombissements. Moto le matin, le midi et le soir. Toujours. Tout le temps.

Demain on annonce un petit changement météo. Wait and see 😉

Catégories
Vivre la moto