FRISSONS DE PASSAGERES

Vivre la moto
// 14/01/2017
vie de passagère

Toute l’équipe d’Ixtem Moto tient à remercier la communauté de sa Page Facebook qui a répondu avec enthousiasme à notre appel. Nous recherchions une passagère pour nous raconter émotions et sensations sur la selle arrière, et nous avons reçu un grand nombre de témoignages!

Vous trouverez d’abord le podcast avec Martine Gaubert, qui a sillonné l’Europe derrière son compagnon, ancien pilote de course, puis des récits touchants d’autres passagères, toutes magnifiques et passionnées. Merci à toutes !

 

ELLE EST PAS BELLE LA VIE ? Christine Medina 🏍❤️👫

« Voili voilà , motarde depuis 39 ans en solo en off-road  ou en passagère derrière mon homme. J’adore le off-road où nous ne faisons qu’un si naturellement ( je suis tactile ) en se motivant ( je suis moqueuse ) hihiiii

C’est génial ! Dès que je monte sur la moto , je déconnecte , il n’y a plus de contrainte , de paraître et de statut ( pas de clichés )

Medina

Chaque voyage est une belle aventure que je vis pleinement en profitant , en découvrant , en m’initiant au gré du vent , du temps tout naturellement ( pas de tabou )

Le rendez-vous que je ne raterai pour rien est au printemps, chaque année, un week-end dans une nouvelle région « Les Adventures Days  » avec les copains Car lito , kécker , Jessy , Kaloo et les autres. Nous chevauchons les petites routes , les pistes par tous les temps en délirant , en partageant des produits du terroir… Elle est pas belle la vie d’une trailiste …. You houuuuuu, Voilouuuuuuuu , bisousssss ;-)))))

A 9 ANS SUR UNE KAWA ⎮Camille Tcr 🏍❤️👫
 
« Ma plus belle histoire en tant que passagère restera ma première vraie excursion à l’âge de 9 ans avec quelqu’un que j’aime énormément…mon papa !
Camille Tcr
 
48h de pur bonheur sur cette imposante 800 Kawasaki, direction les Eyzies (24), chargée de tout le nécessaire de survie ! Une soirée au feu de bois éclairée par l’énorme phare rond de la moto, et pleins d’aventures… inoubliable. »
.

SDS, lA COMPLICITE TOTALE ⎮Emilie Shaller 🏍❤️👫

Je suis passagère derrière mon mari depuis tout juste un an. C’est très récent mais j’y ai très vite pris goût. N’ayant jamais été passagère d’un quelconque deux roues auparavant, ce sont surtout les sensations qui m’ont séduite.

Les odeurs, le vent, le froid (c’était en décembre et sans équipement adapté), cette légèreté de mouvement en courbe, et les paysages que l’ont apprécie autrement que dans un habitacle de voiture.

Emilie Shaller

Le point le plus important selon moi en tant que passagère, d’une part derrière mon mari, mais aussi comme « sac de sable » derrière des amis, c’est la confiance totale qu’on accorde au pilote. Et… on n’est pas forcément aussi détendu avec tout le monde.

Avec mon mari, je sais comment il prend la route et comment la moto réagit , j’adapte ma position au fil de la route, cette « complicité » est très très agréable. Maintenant, reste à finir mon permis et découvrir d’autres sensations. »

LA LIBERTE ET LA NATURE ⎮Tendre Demon 🏍❤️👫

« Ce que j’apprécie en tant que passagère, c’est la liberté. Quand on est motard, on doit faire un peu plus attention à la route. Passagère, on profite de tout, du paysage, des senteurs. J’aime les échanges fréquentes avec mon motard, qui est aussi mon compagnon, sur les routes.

La complicité , on ne fait plus qu’un, et on peut échanger sur ce qu’on voit ou ce qu’on ressent. J’adore. J’aime aussi les sorties en groupe, avec mon homme on anime un forum, motos et maxiscooters de Normandie (http://moto76.probb.fr) L’avantage d’être passagère c’est aussi pouvoir prendre des photos des autres qui roulent, et les motards apprécient énormément de se voir en action.

tendre-demon

Mon expérience la plus forte? La première descente aux flambeaux à Fécamp. Et cette impression se renouvelle chaque année. Tout le long des routes nous sommes acclamés, et on descend la côte de la Vierge; en bas, c’est acclamation, les gens cherchent à nous taper dans les mains, des parents nous présentent leur bébé pour qu’on leur fasse des bisous, plus que des stars nous sommes et en tant que passagère je peux leur donner un peu de bonheur, j’ai plaisir à leur faire plaisir.

Je préfère être passagère pour tout le bonheur qu’on peut avoir, complicité, bonheur de chaque instant, profiter de la nature, les sensations de liberté, fendre le vent, et aussi pouvoir essayer d’autres motos et trouver d’autres sensations, les accélérations sont différentes d’une moto à l’autre. Le pur bonheur de la passagère.

LA PETITE SIRENE DE SELLE ⎮ Kate Debert 🏍❤️👫

« Bonjour je suis passagère depuis mes 16 ans… En moi réside une vraie motarde … j’ai le plaisir , je dirais même  » le kiff « , de pouvoir faire de magnifiques photos et vidéos des rassemblements sur lesquels je me rends, comme chaque début avril à Ancenis, pour rejoindre Cyprien Minaud président de L’avav à l’occasion du don de moelle osseuse et d’organes, un rassemblement marqué par une superbe balade motos le long des bords de la Loire.

Je me vais aussi en juillet à Campagnac dans l’Aveyron pour le grand rassemblement des Motards du viaduc pour la lutte contre la mucoviscidose; un week-end également convivial, deux belles balades le samedi et celle du dimanche avec la traversée de magnifiques paysages et bien sûr celle que j’attends le plus: la traversée du viaduc de Millau. Cette traversée me fait pleurer tellement le panorama est beau, du haut du Viaduc avec des centaines de motards …

N’ayant plus mon pilote, qui s’est envolé comme hélas beaucoup de passionnés moto…je considère chaque balade comme un hommage de « petite sirène de selle », comme j’aime me définir. Je le fais pour mon pilote et bien sûr aussi pour soutenir les associations avec tous les autres.

kate-debert

Etre « sirène de selle » ( oui, sac de sable pour moi c’est moche ), c’est magnifique, et j’en profite pour remercier aussi mes ami(e)s de me donner l’occasion de ce grand bonheur de partager les routes et rassemblements, faire de belles photos et vidéos, le casque modulable ouvert, sentir le vent sur mes joues, respirer la liberté, l’ambiance « motards », puis ressentir les vibrations de la moto me donne un tel plaisir que même mon cœur vibre, c’est merveilleux quand j’entends les autres pilotes faire grogner leurs moteurs.

Je vais aussi au 24h et GP moto. Je me souviens de ma première aux 24h, quelle ambiance! J’étais excitée comme une gamine , rentrée le soir avec la tête remplie souvenirs superbes …Et puis j’avoue que je kiffe la vitesse autant que les balades, l’important c’est d’entendre les « gazzz » et d’être avec mes amis. J’adore pencher dans les virages, trop bon …

Je suis une petite SDS, et j’en profite encore pour remercier mes amis de me donner plein de bonheur quand je peux les rejoindre avec ma voiture pour enfourcher la selle et « zoupla » , le portable en main bien accroché au poignet pour ne pas le perdre, je me régale à les filmer et photographier, pour avoir de beaux souvenirs. Comme pour la place de la Bastille en 2014 et 2015 et pour les Pères et Mères NOËL à moto dans la capitale pour apporter des jouets aux enfants orphelins des pompiers de Paris. Ensuite je fais des albums pour ma Page. Si je pouvais passer ma vie sur une moto et faire le plus possible de petits reportages je signerais tout de suite! ».

LA PASSAGERE « INVISIBLE » ⎮ Sandrine Fiacre 🏍❤️👫

« J’ai commencé à être passagère en juin 2014, suite à une balade moto. Je ne connaissais pas le monde motard, j’ai été conquise d’être sur une selle et depuis… je ne fais que ça!

Mon chéri avait une R1, je kiffais cette moto surtout dans les virages quand on se penchait, je regrette qu’il l’ait vendue. J’ai fait la Mère-Noël 3 fois , j’étais super contente de voir les sourires des enfants.

Partir à plusieurs en balade avec des amis quel plaisir! J’adore être « sac de sable » comme on dit.

sandrine-fiacre

Petite anecdote: plusieurs pilotes se battent pour que je sois leur passagère car ils ne me sentent pas derrière, je ne bouge pas et par moment je ne me tiens pas. Ils me cherchent en mettant leur mains sur ma jambe pour savoir si je suis bien là mdr.

Et pas besoin de me prévenir en me tapant sur le genoux comme beaucoup le font, j’arrive à savoir ce que le pilote va faire. Je suis moi-même pilote, mais j’adore être passagère et je continue de l’être encore. »

PASSAGERE POUR LE FRISSON ET…OUBLIER ⎮Cécile Fan SV 🏍❤️👫

«Voyager à moto en passagère, c’est faire un tour de manège pour grands enfants ! Je ne me soucie de rien, je profite de tout. Je me sens libre, je profite du paysage et j’hume toutes ces odeurs qui me rapprochent de la nature.

cecile-fan-sv

Je ne me préoccupe pas de la route, je me laisse porter par le sifflement du vent. Etre passagère sur la moto d’un ami m’avait beaucoup aidé lors d’une rupture amoureuse, pour tout oublier.

Ma plus belle expérience fut celle en passagère sur sportive (GSXR) ou j’ai pu vivre des sensations fortes grace aux accélérations, aux gros freinages et aux grosses prises d’angle, des sensations uniques que je n’ai jamais pu retrouver même sur un manège…car voyager à moto ce n’est pas uniquement se balader, c’est aussi parfois du sport. »

SOFY, DES ALPES A LA PISTE ⎮Sofy cntn 🏍❤️👫

« Bonjour, moi c’est Sofy, 24ans de Marseille. Passagère depuis toute pitchoune derrière mon père, il m’a transmis sa passion pour les sports mécanique, et surtout pour la bécane.

J’ai eu le plaisir de monter derrière plusieurs amis, puis maintenant depuis un an et demi, je suis passagère officielle de mon Chéri. Nous avons beaucoup de bornes à notre cahier de route.
Mon plus beau souvenir, ou devrais-je dire mes deux plus beaux souvenirs sont le roadtrip de 3 jours dans les Alpes avec mon Chéri. Cette sensation d’être libres, d’être seuls sur les routes…un immense bonheur.

sofy-cntn

Mon deuxième plus beau souvenir, mon baptême de piste, sur le circuit du luc. La vitesse, les wheelings, les posés de genoux du pilote, une pure folie, que j’ai hâte de revivre, sur le légendaire circuit Paul Ricard.

Je souhaite passer mon permis, pour découvrir les sensations du pilotage. »

PASSAGERE POUR NE FAIRE QU’UN ⎮Alyssia Rivière 🏍❤️👫

« J’ai commencé à monter sur la moto dès que mon père a eu son permis. J’avais environ 10 ans, aujourd’hui j’en ai 25. La plus belle expérience pour moi, c’était en 2012: avec mon conjoint, nous sommes allés au rassemblement des motards du viaduc pour la lutte contre la mucoviscidose. Mes parents étaient avec nous. Il y avait énormément de motos. J’ai passé tout le trajet à filmer avec mon téléphone.

alyssia

La moto rassemble les personnes. Les gens sont solidaires et savent pourquoi ils roulent. J’adore être passagère. On partage vraiment quelque chose de fort avec le pilote. On ne fait plus qu’un. Il y a de belles choses mais également de moins bonnes expériences, ça arrive…

Mais rien ne nous a empêchés de remonter en selle jusqu’à présent. J’envisage de passer le permis pour qu’on puisse voyager davantage, chacun sur notre moto. Si l’on veut passer devant c’est qu’on se sent bien derrière. »

AVOIR LE PERMIS MAIS ETRE ENCORE PASSAGERE ⎮ Marie Sarah Angélique 🏍❤️👫

« Mon meilleur souvenir de passagère? Hmmm…je repense à ce week-end balade dans le Nord Cotentin. Temps magnifique, cadre idyllique, un décor original (les blockhaus).

Des heures et des kilomètres pour nous, jeunes mariés. Une passion partagée depuis le début et que l’on partage encore plus en temps que pilotes chacun sur notre moto.

marie-sarah

J’ai mon permis mais aujourd’hui encore je prends plaisir à être derrière mon mari. Cette sensation de liberté et de totale confiance. Une vraie fusion. »

JE SUIS TOMBEE DEDANS QUAND J’ETAIS PETITE ⎮ Cyrielle 🏍❤️👫

« plus belle expérience moto était la balade des restos du coeur pour mes 12 ans. J’étais passagère derrière mon papa.

C’est une expérience unique que je conseille de faire, une solidarité incroyable entre motards, les personnes dans les rues pour nous applaudir, nous taper dans la main.

cyrielle

Le voyage à moto sur le siège arrière apporte beaucoup d’adrénaline en fonction de la vitesse.

En étant enfant et passagère, j’ai passé un moment formidable qui m’a transmis le virus. Je suis motarde et fière de l’être. Dès que je peux faire des balades pour des associations, je suis partante. »

PS: vous avez aimé cet article? Partagez-le avec vos ami(e)s, ça compte pour IXTEM MOTO. Merci 😉

Catégories
Vivre la moto