Tout savoir sur le pot d’échappement 4 temps

Tutoriels techniques
// 03/01/2017
tomy-pot-dechappement

(Lecture 7 min) Après avoir vu dans les grandes lignes le fonctionnement des moteurs deux temps et quatre temps, et le fonctionnement du pot d’échappement d’un moteur 2 temps, nous allons à présent nous attacher à décrire le fonctionnement du pot d’échappement d’un moteur 4 temps.

Par Tomy / Assistant Produit Ixtem Moto

Tommy Assistant Produit Ixtem Moto

Passons aux choses sérieuses, c’est bien beau de parler du pot de détente et de dire « c’était mieux avant » mais nos pétrolettes de l’époque se sont transformées en monstres à soupape !
Eh oui… avant on achetait une ligne complète pour notre joli 125 deux temps à 350€… Désormais vous pouvez ajouter le chiffre 1 juste devant !

Pourquoi changer son pot d’échappement ?

Première raison, se faire plaisir ! On est capable d’acheter la ligne d’échappement de nos rêves au prix d’un SMIC et on se plaint quand il faut lâcher 20€ dans un bouquet de fleurs pour la Saint-Valentin… Eh oui ! La moto, c’est une passion, on veut avoir la plus belle dans le garage (quitte à ne pas l’avoir à la maison) pour épater les copains et se forcer à croire que cette jolie ligne en titane nous fera gagner 5 secondes au tour…

FAUX !!! Ce sera 1 seconde avec une moto plus coupleuse et avec plus d’allonge selon la ligne d’échappement choisie. Chère la seconde non ? Bon… j’en rajoute un peu, OUI la performance est au rendez-vous avec une courbe de puissance différente de l’origine.

A partir du moment où je suis passé au quatre Temps, j’ai toujours roulé sur du AKRA et force est de constater la qualité irréprochable du produit et de ses performances.

Ma dernière acquisition a été une ligne full titane pour une 250 CRF 2016. Moto qui possède la meilleure parti-cycle du marché (à mon goût) mais avec un moteur « mou » par rapport à ses concurrentes.

En effet, avec les restrictions sonores, la CRF se retrouve avec deux sorties d’échappement qui étouffent le moteur. Elle ne fait pas de bruit mais … il en manque grave en sortie de virage !

D’autres modèles de moto possèdent des pots d’échappement beaucoup plus libérés où la différence entre le pot d’origine et le pot « usine » est bien moins significative.

Pour vous donner un ordre d’idée, voici la courbe de puissance de la 250 CRF 2016 entre la ligne d’origine et la ligne Akrapovic. On remarque un gain de couple et un gain d’allonge plus ou moins important selon le régime moteur (+1.1 Kw à 11600 rpm en puissance et +1.0Nm à 11600 rpm pour le couple). Pour un investissement de plus de 1000€, un peu décevant quand même!

photo-pot-dechappement-4-temps

Nous pouvons également parler du poids, la ligne d’origine fabriquée dans un matériau très rigide se veut beaucoup plus lourde qu’un joli pot en inox ou en titane. Pour ma part, il y a un gain d’environ 1kg avec la version titane (un pot pour une routière est beaucoup plus imposant et le gain de poids est bien supérieur à mon petit kilo).

Bien souvent, les constructeurs proposent deux lignes d’échappement avec une version inox et une version titane. En terme de performance, rien de change mais le titane est un matériau plus léger, plus résistant à l’abrasion que l’inox. Avant de rentrer dans un discours plus technique, je suis bien content de mon achat avec un gain de poids et de puissance mais sachez que le point négatif reste la fragilité du produit…

Si la moto commence à faire des tonneaux, commencez à pleurer parce que la réparation n’est pas aussi simple que sur un pot de détente… €€€€€€€

Composition !

Le pot d’échappement d’un quatre temps est composé de deux parties.

 

1 –  Le collecteur : première pièce que l’on retrouve à la sortie du cylindre, il permet d’extraire les gaz brulés vers le silencieux. Sa forme peut varier mais le diamètre de sortie doit toujours être supérieur au diamètre d’entrée.

Sur un moteur quatre temps pas besoins de détendre les gaz comme sur un deux temps. Depuis maintenant quelques années, l’apparition de bombonne au niveau de collecteur (voir photo akra) permet de gagner du couple tout en faisant baisser les DB de votre moto.

Comme sur le deux temps, plus la longueur du pot d’échappement est importante et plus les performances se sentiront sur le mi- régime et l’allonge de votre moto (un pot d’échappement court améliore la reprise et l’accélération à bas régime).

Pour faire simple, plus on accélère et plus les gaz usés sortent vite du collecteur sans passer par la bombonne. Par contre, à bas régime (en virage, sortie de virage), lorsque l’accélération est faible et contrôlée, d’avantage de gaz passent par la bombonne, ce qui augmente le trajet et par conséquent le couple de votre moto sur une plage d’utilisation déterminée.
2 : Le silencieux. Comme son nom l’indique, le silencieux permet d’atténuer le bruit de notre moto. Bien plus volumineux sur un moteur 4 temps, il existe bien souvent trois finitions selon le constructeur (carbone, le titane, inox).

A l’heure où les constructeurs cherchent à atténuer le bruit, ces derniers nous proposent les fameux DB killers. Avec ce système, le bruit de notre moto s’atténue avec une réduction du diamètre de sortie d’échappement. Forcément, les performances qui en découlent sont légèrement moins bonnes mais on ne roule pas (malheureusement) en motoGP les gars …

Dernier point important : la cartographie !

C’est bien beau d’investir dans un pot pour gagner des chevaux mais si ce dernier n’est pas accordé au moteur, la performance de votre moto ne pourra pas être aussi optimale qu’elle le devrait. Avec l’arrivée de l’injection électronique, il va vous falloir un ordinateur pour modifier tout ça.

Deux choix, soit vous allez chez votre concessionnaire qui devrait avoir le matos pour modifier votre cartographie, soit vous achetez un Boitier CDI programmable. Le but ? Mettre une ligne plus performante va modifier le débit d’air présent dans le moteur (il va augmenter), si nous gardons le même rapport air/essence destiné à la combustion du mélange, l’explosion de sera pas bonne puisque votre moteur demandera plus d’essence que la programmation d’origine ne fournira pas.

Pour ma part, après l’acquisition de ligne AKRAPOVIC, j’ai investi dans un boitier programmable HRC de façon à pouvoir modifier l’allumage.

Pour cet article, je me suis basé sur des motos tous terrains avec les performances des lignes racing qui en découlent, vous vous doutez bien que les performances sur les grosses sportives peuvent être plus importantes entre la ligne d’origine bien bridée (voir «chicanée) et une ligne complète d’un constructeur spécialisé… Les DBkiller ou catalyseur amovibles permettront un gain de puissance et un bruit plus sympa mais attention aux amandes sur un contrôle antipollution ou sonore…

PS: je serais ravi d’échanger avec vous sur le sujet dans les commentaires du forum. N’hésitez pas à m’écrire. Si l’article vous a plu, merci de le partager avec vos potes motards, ça compte pour IXTEM MOTO. Merci 😉

Un commentaire sur “Tout savoir sur le pot d’échappement 4 temps

  1. gindreau dit :

    bjr, j’aurais voulu savoir les dcb de la ligne d’origine crf 250 2016 et celle d’une ligne akra full titanne sur la meme machine et celle d’une yoshimura . ensuite les yosh ont ´elles un collecteur?🤔🤔en vs remerciant d’avance