Voyage en Nouvelle Zélande : Coromandel Peninsula / Come back to France

Vivre la moto
// 23/02/2013

Aujourd’hui est notre last day au pays des Kiwis… On a encore plus envie de profiter de nos dernières heures…
On se lève tôt, il fait beau, ça donne la pêche!
Un petit skype avec la France pour préparer notre retour, mais les filles n’ont pas fait la sieste et Gabrielle est pleurnicharde, on n’aura pas notre bisous. Heureusement Ninon en envoie pour 2!
Programme original pour notre dernière journée : on part « rider » jusqu’à la pointe de la péninsule, Port Jackson (où il n’y a rien d’autre qu’une plage et un camping sauvage). Nos hôtes seront surpris quand on leur dira le soir où nous sommes allés, eux-mêmes ne l’ont jamais fait!
Et pourtant quel spectacle !
On part de Coromandel Town pour 25 kms de route jusqu’à Colville, un village rural de 500 âmes récemment repeuplé par des gens en quête de spiritualité : une communauté bouddhiste s’y est en effet installé, nous l’avons approchée. Vous ne rêvez pas, nous ne sommes pas au Tibet mais bien en Nouvelle Zélande. Même les vaches semblent profiter de cette quiétude ambiante, juste en face du temple.

Le temple de la communauté de Colville

image

On quitte Colville, on prend la route par l’ouest qui longe le bord de mer…Route qui se transforme très vite en piste, pour 35 kms qui nous mèneront à Port Jackson puis à Fletcher Bay 10 kms plus loin, là ou la piste s’arrête, sans issue.
La piste est de bonne qualité, mais il nous faut quand même plus d’une heure de route. Heureusement Michel et le V Strom assurent grave. Michel a pris goût à la piste est c’est décidé, au retour il troque sa Brutale contre le KTM 990 Adventure dont il rêve depuis des années !
Reste plus qu’à trouver les routes et les pistes pour faire joujou. En région parisienne ça va être difficile 🙂
Les vues sur la côte déchiquetée et la mer sont spectaculaires et magiques : on longe la mer un bon moment, on croise qqs cormorans qui font sécher leurs ailes au soleil, des arbres aux formes étranges, qui abritent parfois des nids de kiwis peut être…

La côte
image
image
image

Cormoran au soleil
image

Les arbres
image
image

Puis la piste se rétrécit et monte doucement. On roule à gauche, côté vide donc, j’évite parfois de regarder, ça me fout les jetons. Michel se concentre sur la route car dès qu’il regarde la mer, la moto suit son regard, si vous voyez ce que je veux dire…

image
image

On fait qqs pauses, on aperçoit la grande île de Barrière Island en face. Après nous avoir offert de sublimes points de vue la piste s’arrête sur la très belle plage de Fletcher Bay.

image

Nous sommes envoûtés, sous le charme de la grandeur de la mer, des falaises, l’eau est cristalline par endroits.
Au retour on croise un troupeau de moutons qui rentre au bercail, j’ai enfin réussi à les photographier! (Jamais vraiment réussi jusque là, ils ont peur de la moto…et de moi!) Mais là ils sont bien encadrés par le berger, un espèce de hippie à grande barbe et son chien, tous deux sur une Suzuki RM 125. Pas eu le tps de le mettre dans la boîte, dommage.

image

Le V-Strom, un trail routier ?
image

On revient fourbus à Coromandel Town, la moto est confortable mais on en a plein le dos!
Pause déjeuner sympa au Organic Tea House, qui prépare de succulents petits plats maison, voyez par vous même.

image
image

Ensuite on enchaine avec l’inévitable séance cadeaux (ben oui en moto on ne peut pas transporter grand chose donc on compte sur la libération du petit espace nourriture pour y placer qqs petits cadeaux)
C’est agréable car pas mal d’artistes locaux, un peu hippies, fabriquent bijoux, objets en bois, verre, matières recyclées…
C’est juste que les magasins ferment à 17h, donc un peu speed !
Ouf on a presque tout trouvé (sauf évidemment le maillot des All Blacks pour Aurélie, d’ailleurs suspens : allons nous le trouver à l’aéroport ???)
Retour rapide au lodge par la route aux 80 virages (éprouvant, même en moto, visière ouverte, je finis par avoir la nausée). A l’arrivée on enfile le maillot et zou, à l’eau à la plage juste en face. C’est trop bon! On savoure nos derniers moments sur la place, dur d’imaginer qu’il gèle à Paris!
Ce soir on photographie notre dernier coucher de soleil dans cet endroit merveilleux.

image

Demain départ à 8h30…Michel est courageux, il se lève à 6h30 et file en moto sur la célèbre Long Jack road, une piste qui le mène en 10 min par la très belle plage d’Otopi. Qqs clichés du lever de soleil sur la mer.

image
image

On file ensuite sur Coromandel, Thames, puis direction la banlieue d’Auckland pour déposer le V Strom.
Randal notre loueur nous accueille et nous amène à l’aéroport.
Il est 12h30, l’avion décolle à 14h30.
Derniers cadeaux en urgence (tjs suspense: avons nous trouvé le t-shirt d’Aurélie?) puis décollage : bye bye New Zeland, come back to France.
C’était un très beau voyage, magique, qui nous a réservé de belles surprises et offert quelques coups de coeur, surtout dans l’ile du sud.
On a manqué de temps pour explorer l’ile du nord, mais ce sera justement une bonne excuse pour revenir dans quelques années on l’espère avec les filles.
Depuis 2 jours elles guettent le ciel avec Tatie…demain elles viennent chercher Papa et Maman au « garage des avions ». On a hâte de les retrouver, ça nous fait au moins une TRES bonne raison de rentrer.
Merci à tous d’avoir suivi nos aventures pendant ces 3 semaines, pour les aficionados de la moto, on a prévu de mettre en ligne des tests produits sur les équipements portés pendant le voyage, une bonne mise à l’épreuve. A très bientôt !

Catégories
Vivre la moto