Voyage en Nouvelle Zélande : Mateku/Coromandel Peninsula

Vivre la moto
// 22/02/2013

On quitte notre bungalow les pieds dans l’eau pour la dernière étape de notre road trip : la péninsule de Coromandel. Pour commencer la journée, on a rendez-vous à Thames pour changer les pneus du V Strom. On vient de faire près de 5000 km et le train de pneus est vraiment fatigué. La moto commence à perdre de sa stabilité. Le pilote précédent en avait fait 6000. Les pneus qui sont montés dessus sont des Bridgestone Battle Wing. Ils sont au top sur cette machine.

Comme d’habitude, on part en retard et la SH2 qui mène à Auckland est bien encombrée avec peu de zones de dépassement réglementaire. Rendez-vous à 10h30, on arrive à 12h au garage : the Wheels of Thames. On laisse la moto au garage qui est très polyvalent : moto cross, une BMW R1200GS, une KTM 950 Adventure, des débroussallieuses et même un tracteur.

On part boire une binouze avec Randal (notre loueur pour ceux qui n’ont pas tout suivi) qui s’est déplacé pour l’occasion. Il a ramené les pneus sur sa Suzuki GSX 1250.

On part ensuite pour Coromandel Town. La route est magnifique : 40 km qui partent du bord de mer et serpentent sur les hauteurs. Cela nous fait un peu penser à la Banks Peninsula. La ville de Coromandel est assez mignonne avec quelques restos et boutiques d’artisanat local.

Quelques photos sur la route
image
image
image

On attaque ensuite la dernière partie de la route pour rejoindre notre hébergement situé en face de la plage de Black Jack. 23 kilomètres de virages en lacets très serrés qui finiront par rendre Isabelle malade le lendemain. Les motards viennent d’Auckland pour limer leurs cales pieds.

Notre hébergement est top et il nous permet d’aller à la plage pieds nus. On a une chambre avec salle de bain privée, le grand luxe. Isabelle est un peu naze et je pars au ravitaillement dans la ville voisine. Je m’amuse comme un grand fou sur la route.

Black Jack Beach
image
image
image

Le Black Jack Lodge
image

Le lendemain, après un bon petit déjeuner, on part visiter 2 sites très touristiques de la péninsule : Cathédral Cove et Hot Water Beach.

Un motard rencontré avant de partir
image

Hot Water Beach est une plage où il y a des eaux chaudes sous le sable dû à l’activité volcanique. Pour repérer l’emplacement sur la plage où a lieu ce phénomène étonnant, il suffit de rejoindre l’attroupement de personnes. L’endroit n’est accessible qu’à marée basse. Les gens creusent dans le sable des piscines pour se baigner dedans. On peut sentir la chaleur sous le sable. A certains endroits, l’eau pourrait atteindre 60 degrés.

Hot Water Beach
image

Un oiseau sur la plage (si quelqu’un a une idée de l’espèce ?)
image

On part ensuite pour Cathédral Cove, un passage creusé par la mer dans la roche. Petite rando sympa de 1h30 mais le site en soit n’a rien d’exceptionnel, c’est pourtant l’un des sites les plus visités du pays et il y a en effet beaucoup de monde, on n’a pas l’habitude!

image
image
image

On rentre déjeuner à notre hébergement, on se fait une petite sieste et on part se baigner sur la plage déserte comme d’habitude : tip top ! Le soir BBQ maïs et viande avec petit verre de blanc en apéro.

Catégories
Vivre la moto

Un commentaire sur “Voyage en Nouvelle Zélande : Mateku/Coromandel Peninsula

  1. Maillard Daniel Michelle dit :

    Merci pour ce fabuleux récit que nous avons suivi jour après jour comme si nous y étions.
    Hélas nous sommes un peu trop vieux pour réaliser un tel voyage !
    Ce n’est pas l’envie qui nous manque.

    Gros bisous
    Daniel Michelle