Voyage en Nouvelle Zélande : Rotorua / Mateku

Vivre la moto
// 21/02/2013

Petit déjeuner agréable en terrasse, et on file visiter le site de Wai O Tapu à 30 km au sud de Rotorua: étape indispensable de la Thermal Highway, Wai O Tapu permet d’observer lacs, cavités, bains bouillonnants, terrasses en silice…le tout dans une variété de couleurs étonnantes. La température des eaux y est souvent de plus de 70°C, et on est surpris d’y voir pourtant quelques espèces d’oiseaux y patauger comme si de rien n’était. La visite est très intéressante mais fatiguante : il fait très chaud et l’odeur d’œufs pourris (le soufre) donne un peu la nausée. Quelques photos du site de Wai O Tapu

image

image

image

On rentre déjeuner d’un BBQ et de maïs donné par notre colocataire. Après c’est farniente dans le jardin tout en cherchant notre prochain hébergement dans la Bay of Plenty et la péninsule de Coromandel. En fin de journée l’organisateur phare de la ville de spectacles Maori, Matui, vient nous chercher. On n’était pas très chaud à participer à ce genre de festivités mais on nous a convaincu en nous disant qu’on ne pouvait pas quitter la Nouvelle Zélande sans avoir assisté à un spectacle Maori. OK soit…enfin quand on arrive sous la tente de notre repas, on comprend qu’on va être 150 personnes au moins. C’est pas trop notre genre de fréquenter des lieux aussi peuplés de touristes, qui viennent du monde entier (pas moins de 23 nationalités sont représentées ce soir). La soirée est cependant intéressante : reconstituée dans un décor naturel (le site, à l’entrée de Rotorua, est un site Maori avec forêt et rivière, le long duquel a été construite une voie rapide !), on y apprend l’origine de la culture Maori (les premiers Maoris sont des Polynésiens), l’importance des chants et des danses tribals, le déroulement d’une cérémonie d’accueil, l’utilisation des armes (qui servaient aussi à tuer des européens pour les manger, certains Maoris ayant des tendances cannibales!), la signification des tatouages, le célèbre Haka…avec un peu la frustration de ne pas tout comprendre, le chef Maori parler vite, et avec un fort accent. Chez les Maoris de Mittai

image
image

La soirée se termine par un diner et le fameux hangi : la cuisson de la viande des des pommes de terre et patates douces sous des pierres chaudes chauffées au bois (la chaleur du sol provoquée par l’activité volcanique a aussi été longtemps utilisée, c’est le même système que l’on retrouve aux Açores au Portugal par exemple). C’est donc touristique en effet, mais instructif. Le Hangi

image

Le lendemain on profite des environs du lac Okareka où nous logeons: on va admirer le point de vue tout proche sur les lacs Blue Lake et Green Lake qui ont réellement ces couleurs grâce aux dépôts des composants chimiques contenus. Quelques photos des 2 lacs pour illustrer.

image
image
image

On fait une randonnée le long du Blue Lake, c’est joli et reposant.

Une pousse de fougère
image

Au retour, photo sur le parking du Magic Bus d’une troupe locale en tournée.
image

Puis promenade près de Rotorua dans les Redwoods, une foret de séquoias plantée en 1901. Les arbres ont bcp poussé depuis, certains ont des diamètres impressionnants!

image
image

Après un déjeuner sur Rotorua centre on prend la direction de la Bay of Plenty et des champs de kiwis et autres fruits ( pour info nous n’ avons pas mangé de kiwis dont la récolte se fait en mai/juin). Dommage, Michel se faisait une joie de s’en régaler, nous n’avons trouvé que des kiwis en provenance d’Italie. On arrive dans le petit village de bord de mer de Mateku, où l’on dort dans un bungalow d’un petit camping au confort spartiate: on decouvre même que les douches sont chauffées…au bois! Le lieu a un charme fou et contraste avec la foule des autres villes balnéaires qui longent la côte. Notre bungalow donne directement sur la magnifique plage, on s’est régalé de photos de mouettes, cormorrans, coucher de soleil…et l’on s’est même baigné, seuls sur l’immense plage, le bonheur!

Notre bungalow
image

Les pieds dans l’eau
image

Je ne voulais plus partir
image
image
image

Le soir venu des ramasseurs de bois et des pêcheurs sont passés sur la plage, tandis que l’on s’est endormis et réveillés avec la douce musique de la mer.

Catégories
Vivre la moto

Un commentaire sur “Voyage en Nouvelle Zélande : Rotorua / Mateku

  1. Aurélie dit :

    Dis Michel, t’en a pas profiter pour te faire faire un beau tatouage Maori ! A ce qu’il parait ils ont une façon bien a eux de les faire 🙂