Voyage en Nouvelle Zélande : passage dans l’île du Nord

Vivre la moto
// 19/02/2013

Ce matin c’est la Saint Valentin. On s’en fout un peu en fait, ça fait surtout 10 ans que nous sommes ensemble, et c’est cool, nous avons pu le fêter en amoureux.
Du coup la cuisinière du Sans Souci est sympa, elle nous a offert des petits sablés au chocolat en forme de coeur. On les a mangé sur le ferry, ils étaient bien bons.
Ce matin donc, départ pour Picton pour faire la traversée vers l’île du Nord.
Jolie route, on reprend le col Takaka, ensoleillé cette fois-ci. On enchaine ensuite collines verdoyantes, virages et paysages de montagne avant de rejoindre Nelson, où on longe ensuite la mer.

Entre Nelson et Havelock (capitale mondiale de la green lipped mussel, une moule de grande taille aux bords verts), je suis rattrapé par une Triumph Tiger 800 qui me suit quelques temps avant de m’ouvrir la route dans un col magnifique. C’était top ! Petit salut avant de se quitter 🙂

Sur la route

image

Dommage, on n’a pas le temps de flâner, on est un peu en retard. A peine plus de 3h plus tard nous voici à Picton, prêts à traverser.
On patiente dans la file des motards, cherchez l’intrus 😉

Avec mes potos les motards

image

On entre dans le ferry, il faut se débrouiller pour attacher seul sa moto.

Le V Storm sur le ferry

image

3h30 de traversée pour gagner Wellington, c’est très joli puisque l’on longe les magnifiques Marlborough Sound.
Au bout, on passe le détroit de Cook, seuls 40 kms séparent les 2 îles à cet endroit (certains l’auraient fait à la nage!)

Sur le bateau

image

image

L’arrivée à Wellington est étrange: on se sent agressés par le monde, les buildings, les embouteillages, la vie normale quoi!

Wellington du Mont Victoria

image

Quelques photos de la ville au hasard

image

image

Sortis du bateau direction notre backpackers en ville, décrit comme une charmante maison sur les hauteurs de la ville.
Cauchemar à l’arrivée. On va y passer la nuit de nos 10 ans, ça parait impensable. Voici une photo de la chambre.

Je suis prêt à sauter par la fenêtre

image

Je ne parle pas des sanitaires, on n’a pas osé se doucher ! C’est qu’on n’a plus 20 ans, la moyenne d’âge des gens croisés au petit déjeuner…
On devait y passer une seconde nuit… On a couru l’annuler.
On s’est consolé en faisant certainement l’un des meilleurs restos cambodgien/thaï de la ville. C’était trop bon!
On s’est aussi promené dans les quartiers animés des restos et cafés, ça nous a fait un contraste saisissant avec la quiétude de l’ile du Sud.
Soirée de saint Valentin oblige, les filles ont sorti leurs plus belles tenues…c’est à dire des robes de prostituées dans de nombreux cas. On n’a pas encore compris la mode néo zelandaise…
Demain on file sur Napier, on fuit Wellington qui est certainement une ville très agréable mais notre logement nous a dégouté…

Catégories
Vivre la moto