Voyage en Nouvelle Zélande : Abel Tasman

Vivre la moto
// 18/02/2013

Bon pour ceux qui suivent vous l’avez peut être compris: on est en retard dans la rédaction de nos aventures : la faute aux connexions internet défaillantes et à la tablette qui nous fait des blagues en effaçant certaines photos (vive la technologie !).

Donc on repart quelques jours en arrière lorsque nous étions encore dans le parc d’Abel Tasman, un paradis sur terre. Michel se voit bien s’exiler dans le coin, tant c’est beau, les espaces naturels protégés et encore préservés et les gens sont accueillants et plutôt désintéressés comparés à l’ile du Nord (enfin c’est notre sentiment).
Donc ce matin lever de bonne heure pour l’activité incontournable du site: une sortie en kayak.

RDV à 8h30 à la Tata beach avec notre guide de la demi journée, un hollandais exilé depuis 20 ans. On est 4 couples, de 4 pays différents : des américains, des canadiens, des anglais et des français.
2 couples font la course en tête, devinez qui a l’expérience du kayak en milieu naturel? Les américains et les canadiens of course!
Et ceux qui rament (dans les 2 sens du terme): ben c’est nous!
Bon une fois que Michel a compris qu’il avait des pédales pour diriger ça a commencé à aller mieux.

Notre fidèle kayak

image

La mer est transparente et calme, ça a des airs de Corse, avec les cormorrans et les otaries en plus (elles n’étaient pas ce jour là).

image

image

Quelques photos des kayakistes en herbe.

image

image

Petite pose gâteau à mi parcours, puis nous voilà repartis en sens inverse. Michel s’agace un peu mais on tient bon jusqu’à la pause baignade (et thé/gâteau, un incontournable en Nouvelle Zélande).
L’eau est bonne, un régal!

image

image

Après la sortie kayak, petite pause déjeuner à notre hébergement, et nous voilà repartis pour une petite randonnée pour les Wainui falls: on traverse un pont de singe et traversons une forêt riche en arbres natifs. Une espèce endémique d’escargot géant carnivore y vivrait mais on n’en a pas croisé. Par contre on a rencontré un bouquetin!
Une belle chute d’eau en récompense.

Sur le sentier

image

Tiens un bouquetin 🙂

image

La cascade

image

On termine par une dernière balade sur une piste assez dégradée, le V Strom se transforme en motocross.
10 km de piste avec virages, terre et gravier, on arrive à un camping improbable (je dis chapeau à mon homme car c’était un parcours plutôt sportif). Et une magnifique plage, dommage il était trop tard pour se baigner. Nous sommes près de Totaranui, à l’extrémité est du parc. C’est sauvage à souhait, magnifique comme d’hab!

La plage de Totaranui

image

On rentre un peu tard, du coup parfait pour un fish & chips, accompagné d’un verre de blanc dans le cadre toujours aussi beau et verdoyant du Sans Souci Inn, romantique à souhait.
On termine par quelques photos sur la mer, il a fait très beau aujourd’hui et pas de vent, donc c’est super agréable.
Demain on quitte l’ile du sud, direction Wellington pour notre première étape au nord. Sniff, ça nous manque déjà!

Catégories
Vivre la moto