Voyage en Nouvelle Zélande : les Catlins / Oamaru

Vivre la moto
// 11/02/2013

Ce matin on est réveillés par le soleil. Malgré le rideau fermé le soleil filtre à travers la grande baie vitrée de la chambre.
On se fait un bon petit déjeuner oeufs/bacon que l’on prend sur la terrasse avec vue sur la mer. Trop beau!
Voici un aperçu.

image

image

Ensuite on quitte à regret cette maison où l’on se sentait déjà un peu à la maison, direction Dunedin.
Avant on fait un petit détour par The Lost Gipsy Gallery, le bus magique de Blair Somerville. Rempli d’objets insolites fabriqués à la main à partir de produits recyclés, certains s’actionnent à la main et réservent quelques surprises. Un monde étonnant rempli de poésie’ d’excentricité et d’humour. En plus le lieu fait café avec connexion internet gratuite pour se reconnecter à la réalité.
Voici la sélection de Michel.

image

image

On reprend la moto, direction Otago peninsula, à l’extrémité de Dunedin. La route est pas mal jusqu’à Dunedin, devient vraiment intéressante pour se rendre à la péninsule: on longe la mer, la route monte ensuite en lacets jusqu’au bout de la péninsule. Là c’est très venteux et envahi de mouettes qui couinent et vous dévisagent pendant que vous mangez votre sandwich.
Ici on est censé voir l’une des plus belles colonies d’albatros du pays, quelques otaries et des pingouins bleu, à seulement 30 kms de Dunedin. Sauf qu’ici il y a pas mal de touristes (à l’échelle du pays soit pas grand chose) et qu’il faut payer pour voir. Donc on est partis, on a préféré rester sur la magie des Catlins.

A la pointe d’Otago Peninsula

image

image

On a fait le retour de la péninsule par la côte rocheuse : joli mais pas inoubliable.
De là départ pour Oamaru, « fantastique » ville qui longe la route nationale qui relie le sud au nord. La route est monotone, assez encombrée et pas franchement excitante (décidément cette journée n’est pas excitante du tout!). Peu de temps avant Oamaru, on fait une pause improvisée à Shag Point (le point de vue des Cormorans en français).

Shag Point

image

C’est super beau, on retrouve enfin un bout de côte sauvage qui contraste avec le bruit de la route SH1 que l’on vient de quitter. Il n’y a personne (enfin si 3 asiatiques), juste le bruit des vagues et une belle brochette d’otaries à fourrure qui flemmardent/ dans les rochers). De toute beauté, Michel a fait de belles photos.

Nos copines les otaries

image

image

Cette pause nous a permis d’attaquer sereinement la dernière demi heure de route (un bon 350 kms au compteur, c’est beaucoup!).
On arrive à 18h à l’adresse d’un backpackers donné par le guide, gros coup de chance ils ont une chambre double et l’endroit est très sympa : belle salle commune et cuisine, chambre joliment décorée, très beau jardin et chats tout mignons.

Le repos du guerrier autour d’une petite bière

image

On ne sait pas trop où on va demain, jusqu’à ce que l’on discute avec des anglais et finlandais tombés sur le charme de la Banks Peninsula près de Christchurch. C’est donc par là que l’on remontera demain!

Catégories
Vivre la moto