Quand Motomag fait une revue des bons plans du net !

Equipements motard
// 22/10/2012

S’équiper au moins cher : le meilleur au meilleur prix via Internet ou les discounters. C’est le titre prometteur du dernier article consomotards de Motomag (MM291 d’octobre 2012). Lecteur de Motomag depuis que j’ai mon permis 2 roues et avant même d’avoir créé ma société, je suis surpris par le manque de documentation de cet article. Peut-être qu’il fallait boucler rapidement le numéro ? Que Pascal Girardin n’a pas eu les moyens de creuser le sujet ? En tout cas, je reste sur ma faim.

L’idée de base était bonne, essayer de dénicher les produits testés dans Motomag à bon prix sur Internet ou chez les discounters.

Les discounters.

Mais dés la première lecture, je ne vois aucune trace de Discounters magasins. On ne parle que des sites Internet. On trouve juste un petit encart page 90 où on cite Saisie Center et on parle de boutique de destockage à prix « prétendument » cassés. On comprend en lisant ce paragraphe que ce n’est pas là que l’on va trouver la bonne affaire. Une analyse un peu plus approfondie aurait permis de mettre en avant des discounters sérieux.

Les sites Internet étrangers :

Dans le premier paragraphe, on saisit de suite que l’on ne va pas faire nos achats en France. Le premier site cité est Louis.de qui propose un équipement complet à 159,75€. Je fonce voir ce super équipement. Bon, il faut déjà parler Allemand ou Anglais. Malheureusement après 15 minutes de fouille, je ne trouve rien. Dommage, cela était peut-être une promo ou une solde d’été sauf que le numéro sort en octobre. Quelle est donc l’utilité de cette citation ? Louis.de est le numéro 1 en Allemagne et il est réputé pour ses tarifs sur toute l’Europe.

Dans les paragraphes suivants, on part de nouveau en Allemagne, mais aussi en Belgique et en Andorre, exonéré de TVA. Il semblerait que nous ne soyons pas les champions du prix en France. Je vous file un tuyau, en Angleterre, il y a des bonnes affaires à faire aussi sur les casques car il n’y a pas de TVA applicable sur les produits de sécurité, comme les casques.

Les sites Internet Français :

En parcourant la suite de l’article, on a l’impression que le journaliste ne connaît pas le marché de l’Internet en France. En effet, il y a aussi d’excellents sites Internet qui proposent des bons plans toute l’année. Il y a aussi des entrepreneurs passionnés et sérieux qui font bouger les choses et qui emploient d’autres motards passionnés.

D’emblée, les sites Internet français sont présentés comme des voleurs : dès le deuxième paragraphe, on cite Motoshop.fr qui a affiché un prix public conseillé gonflé afin de présenter un % de réduction plus important. Au lieu de contacter le site Internet concerné pour savoir si l’erreur est volontaire ou involontaire, Motomag contacte le fabriquant. Quel intérêt ?

On met ensuite les internautes en garde sur ces pratiques douteuses. On a l’impression qu’en France, on est tous des filous.

De manière générale, quelle a été la méthodologie de cet article ?

Qui sont les cyber-revendeurs les plus « affûtés » ?

Avant de commencer la rédaction de l’article, je me serais renseigné sur les sites internet les plus importants en France, et j’aurais introduit mon article en les citant, histoire de planter le décor. Les sites  chez lesquels quand il y a un prix intéressant on peut y aller les yeux fermés, car il n’y a pas d’entourloupe (sur la dispo, le service, le paiement..). Cela aurait évité le passage désagréable sur la « mise en garde vis-à-vis des offres promos sur le net ».

Je remarque ainsi qu’Icasque.com (le N°1 du casque en France) n’est pas cité une seule fois alors que l’article aborde les prix de 6 casques. Ixtem-Moto.com qui existe depuis 2006 et qui fait partie des 5 premiers sites français n’est pas cité non plus. Je vous passe Avenue du Motard, 3As Racing et de nombreux autres sites qui auraient mérité de faire partie de ce comparo sur les prix.

Je ne comprends pas bien non plus pourquoi les 2 sites « référence » cités dans chaque catégorie sont Motoblouz.com et Access-Moto.com (les 2 sites étant la même société une seule citation aurait suffit), et il y a d’autres références dans le secteur.

Quand a été réalisée cette étude de prix ? :

Ce que je ne comprends pas bien non plus dans la méthodologie, c’est quand ont été fait les relevés de prix ? Cela n’est précisé nulle part. On se demande aussi si pour un même article, les prix ont été relevés à la même période.

Il semble que certains ont été relevés pendant les soldes d’été (produits d’hiver déstockés comme les gants Mac Adam Baikal ou les gants Gerbig X-R12).

A noter que les bons plans proposés sur certains produits étaient également présents sur des sites majeurs non cités dans l’article.

Conclusion :

L’exercice est difficile à réaliser, j’en conviens, les prix bougent tous les jours sur le net. Motomag fait généralement un super boulot d’analyse des produits dans ces dossiers consomotards alors à quand un vrai article sur les sites Internet qui représentent aujourd’hui pas loin de 15% de l’offre globale du marché ?