Les jeans moto pour rouler avec style !

Equipements motard
// 16/05/2012

Aujourd’hui je voudrais vous présenter les jeans moto. On pense souvent à s’équiper d’un blouson ou d’une paire de bottes moto mais beaucoup moins d’un pantalon.

Cet équipement est souvent négligé car au quotidien cela ne semble pas très pratique et d’un point de vue esthétique ce n’est pas terrible. Le pantalon cuir moto est souvent peu confortable en mode piéton et dans sa version textile, on a rapidement chaud dés que la température dépasse les 20°c et ce n’est pas très sexy !

Des fabricants se sont donc posés la question : comment piloter sa moto sans perdre son style ni sacrifier sa sécurité ? En France, une bande de copains motard y répond en 2003. Ils ont l’idée de mélanger du coton et des fibres techniques pour créer la toile de jean la plus résistante du monde : l’Armalith®. C’est la naissance de la marque ESQUAD®.

L’Armalith® est obtenu par l’assemblage unique d’une fibre jusqu’alors réservée aux applications spatiales, militaires et off shore avec du coton. Les 2 fibres sont tissés selon un procédé breveté par ESQUAD®.

La vidéo promotionnelle de Esquad :

En Australie, un autre fabricant, s’est posé une question similaire et lance en 1997 le premier jean moto à base de Kevlar® et Dyneema®. Les produits débarquent en France dans les années 2000. C’est la marque Draggin. Cette marque revendique aussi une résistance hors du commun aux vitesses légales !

D’autres marques traditionnelles comme Helston’s, Motomod, Ixon, IXS, Alpinestars et Bering se sont empressées d’enrichir leur gamme de produits avec des jeans avec des protections en Kevlar® à des prix abordables à partir de 99€.

Le Kevlar recouvre les zones d’impacts : le postérieur, les cuisses et les genoux / tibias selon les modèles.

Ci-dessous un Jean Helston’s Alan retourné :

Jean moto Helston's Alan à l'envers

Esquad sort cette année des Jeans en Kevlar®  avec 2 modèles : le Triptor pour les hommes et le Louisy pour les femmes. Ces modèles n’embarquent pas la technologie Armalith® mais proposent le look intemporelle d’Esquad au prix de 149€.

Vous l’avez certainement constaté les jeans en Armalith d’ESQUAD sont bien plus chers que ceux en Kevlar. Y a t il vraiment une raison à cet écart de prix?

Et bien oui, les voici:

=> En cas de chute vous serez mieux protégés avec un jean en Armalith: la matière est quasi indestructible! Les jeans Esquad Polynium ou Strong sont en FULL Armalith, et vous offrent donc une protection sûre à 100%.
Les jeans en kelvar eux ne comprennent que des zones en kevlar, en général les cuisses, le fessier et parfois les genoux. Donc pas de protection à 100%.

=> Le kevlar tient plus chaud!
Et oui c’est l’un des inconvénients du kevlar…en été vous risquez d’avoir un peu plus chaud avec un jean en kevlar qu’avec un jean en Armalith.

=> Le style
Les jeans en Armalith de la marque ESQUAD bénéficient d’un look unique très adapté à la ville: personne ne peut soupçonner la qualité technique de votre jean en le voyant, tant il présente une coupe citadine et mode. Les créateurs d’ESQUAD viennent du jean traditionnel et ça se voit.
L’Amalith est par contre une matière un peu plus rigide qu’un jean classique, mais on s’y fait.

Pour ceux qui se posent la question les jeans en Armalith supportent très bien la machine à laver (à 30°C) et conservent une tenue impeccable dans le temps.

Catégories
Equipements motard

2 commentaires sur “Les jeans moto pour rouler avec style !

  1. Julien G. dit :

    Bonjour,

    Je possède moi-même un jean E-Strong depuis 3 ans, effectivement c’est un bon produit qui protège bien (quoique jamais testé), mais, contrairement à ce qui est écrit à la fin de votre article, « conservent une tenue impeccable dans le temps. », la tenue est loin d’être impeccable dans le temps, ce que je trouve dommageable pour un produit à ce tarif.

    Détails du vieillissement en dehors de la décoloration :
    – le curseur du zip à cassé au bout de 2/2.5 ans
    – un accrocs en bas d’une jambe fait avec le cale pied
    – usure importante et dé-tissage au niveau de l’aine (des 2 côté)
    – coutures des poches pour les protections genoux fragile (recousues 2x)

    Utilisation du produit :
    – Quotidien, à chaque fois que je prends la moto, sauf si je met le cuir
    – nb de km parcourus avec : environ 35.000 km en 3 ans

    Cordialement,

    Julien

    1. Merci Julien pour ce retour. En tout cas 35 000 en 3 ans en utilisation quotidienne pour un textile, c’est excellent. Je connais beaucoup de pantalons moto qui auraient rendu l’âme avant 🙂