Revisez votre moto partie 2 : controle et changement des bougies

Tutoriels techniques
// 29/07/2011

Bonjour à tous,

Voici un nouveau tuto pour l’entretien de votre moto : le contrôle et/ou changement des bougies d’allumage. Bon comme d’habitude, c’est l’équipe des bras cassés d’Ixtem Moto qui s’y collent. Nous ne sommes pas des mécaniciens professionnels, seulement des passionnées de moto qui souhaitons partager leurs connaissances. Donc si vous vous retrouvez à l’hôpital suite à une ingestion inopiné de bougies d’allumage, Ixtem Moto ne pourra pas être tenu pour responsable. Dans tous les cas nous vous conseillons de changer vos bougies en suivant la fréquence indiqué par le constructeur.

Pour changer les bougies il vous faut.

  • Une moto, dans notre cas la Kawette ER6 2006 de notre copine.
  • Une caisse à outils avec du matériel classique (clés plates, clés Allen, …). Souvent le matériel de la trousse à outils de la moto suffit.
  • Outils et produits spécifiques : une clé à bougie (celle de la trousse à outils ?). Un produit dégrippant (si nécessaire), de l’huile moteur ou une graisse spéciale haute température et un compresseur d’air (pas obligatoire).
  • Consommables : des bougies adaptées à votre moto. Renseignez-vous sur le nombre de bougies nécessaires. Piège : certaines bécanes ont 2 bougies par cylindres !).
  • Le manuel du propriétaire ou une revue technique pour savoir où se situent les bougies.

1. Le démontage.

Comme tout bricoleur du week-end qui se respecte, pensez « organisation ». Vous allez dévisser différentes vis et il faut éviter de les mélanger… au risque de passer plusieurs jours à remonter votre moto ! Pour cela essayez de trier vos vis grâce à des vieux bocaux, ou des petites étiquettes (chose que je fais rarement, mais ça fait gagner du temps!).

Une fois que vous savez où se trouvent vos bougies, dévissez les parties nécessaires avec précaution. Essayez d’avoir votre réservoir d’essence quasi vide avant de commencer, car dans de nombreux cas la manipulation de celui-ci sera nécessaire. Dans notre cas nous devions déposer le réservoir et la boite à air.

Sous la boite à air, se trouve les « gros trous » d’admission d’air avec des « papillons » entre-ouverts (ça rime !). Par précaution nous les avons bouchés avec de petits chiffons… ce serait dommage de faire tomber une vis dans le moteur !

2. Accéder aux bougies.

Elles sont sous les anti-parasites. Ces derniers alimentent en électricité les bougies et les protègent de l’environnement extérieur. Pour les enlever il suffit de les débrancher (pas systématique) puis de tirer dessus.

Il faudra qu’ils soient replacés dans leurs cylindres d’origine. Donc si vous avez peur de vous emmêler les pinceaux au remontage (moto 6 cylindres ou plus), procédez l’un après l’autre, ou marquez les avec des étiquettes. Au fond du(des) trou(s) se trouvent les bougies. Si vous avez un compresseur vous pouvez donner un coup de soufflette pour nettoyer « les puits » avant d’enlever les bougies. Comme d’habitude essayez de nettoyer tout ce que vous avez devant vous ou entre vos mains!

3. Démonter les bougies

Insérez votre clé à bougie dans le puit et faites la tourner doucement pour qu’elle se « clipse » dans la bougie. Ensuite desserrez complétement.


Si c’est grippé, faites chauffer votre moteur. Une fois dilatée, votre bougie se dévissera plus facilement (attention aux brûlures ! demandez à quelqu’un de le faire à votre place pendant que vous allez, soit disant, aux toilettes).

4.Vérifier l’état de votre bougie.

Observez l’état des électrodes.

  • Si elles sont de couleur marron clair ou gris clair : votre bougie est en bon état et votre combustion est bonne. Il n’est pas essentiel de changer votre bougie.
  • Si elles sont de couleur blanche ou brillante : la carburation est trop pauvre, il risque d’y avoir une surchauffe et au pire une casse moteur ! Demandez un contrôle de carburation/cartographie.
  • Si elles sont de couleur noire et sèche. La carburation est trop riche ou incomplète. Il est préférable de changer vos bougies et de demander un contrôle de carburation/cartographie.
  • Si elles sont de couleur noire et grasse. La carbu est trop riche ou incomplète… et votre brelon « mange » de l’huile. Il faudra changer vos bougies et emmener votre bécane chez le concess’ pour un contrôle.


Si vous souhaitez réutiliser votre bougie : avant de la remonter, vérifiez que l’écart entre les deux électrodes n’est pas trop important (généralement 1mm c’est OK, au délà c’est moins bon). Si le reste de la bougie est rouillée ou abimée il faudra également la remplacer (notre cas) car il risque d’y avoir un mauvais fonctionnement.

5. Remontage

Prenez une bougie neuve, puis lubrifiez légèrement le pas de vis avec votre doigt (« rangez toute suite votre vaseline… c’est de l’huile moteur ou de la graisse haute température qu’il vous faut ! »).

« Clipsez » la bougie neuve sur la clé… puis faites la « pénétrer » au fond du trou. Commencez à visser à la main sans forcer, car il faut que votre bougie se cale sur le pas de vis. Quand vous sentez qu’elle est « calée », vissez ! Une fois en butée vous pouvez prendre une clé plate pour faire levier afin de serrer plus fort en faisant au maximum ¼ de tour.

Voilà votre bougie est changée ! Vous pouvez faire la même chose pour les autres. Ensuite, n’oubliez pas de remettre votre réservoir en place ! Sinon votre machine risque d’avoir quelques problèmes pour démarrer ;-).

Dernier mot : recyclez vos déchets (une vieille bougie sur un gâteau d’anniversaire, ça passera inaperçu)!

Prochaine étape le nettoyage et ou changement de votre filtre à air !

Nico.

Catégories
Tutoriels techniques